IN MEMORIAM

HOMMAGE A JACQUES (1924 - 2004) ET MARTHE VERNE (1922 - 1997)

 

Jacques VERNE

 

Né le 14 juin 1924, Jacques VERNE entre dans les Foyers de la Marine en 1947 où il fait la connaissance de sa future épouse (voir ci-après).

Il se marie en août 1947.

Commence alors la longue route commune du seul couple que comptera le Service Sports et Foyers parmi le Personnel Civil de Direction des Foyers (PCDF) de la Marine.



1948 - 1952
Foyers de Toulon.
1952 - 1956
Foyer BAN Kouribga au Maroc (années difficiles de l'indépendance).
1956 - 1960
Foyer BAN Agadir (tremblement de terre : cf. Témoignages).
1960 - 1965
Foyers de Lorient (Direction du Port et Club Nautique des Equipages).
1965 - 1977
Foyers de Toulon.
1977 - 1983
Foyer BAN Rochefort.


Marthe VERNE


Née en 1922, Marthe VERNE (née GUYOT), marquera des générations d'Assistants de Foyer de la Marine puisqu'elle sera la directrice de l'Ecole des Assistants de Foyer de 1965 à 1977.


Après des études de médecine interrompues par la maladie, un an et demi d'enseignement et un an et demi au service de la jeunesse et des sports de Dijon où elle est institutrice, elle est recrutée sur titres par l'administrateur Fabrikan, chargé en 1945 par le Ministre de la Marine, Monsieur Jacquinot, de mettre en place les structures du service Sports et Foyers.


Son premier poste sera la base aéronavale d'Hourtin (devenue ensuite centre de formation) qu'elle rejoint le 15 septembre 1946. C'est un évènement pour elle qui ne connaît rien à la Marine, puisqu'elle est native des marches de l'Est, et pour les marins d'Hourtin qui n'ont jamais compté de femme dans leurs rangs Cela pouvait être un contrat de quelques semaines. Ce fut celui d'une vie.


Madame Verne se marie en août 1947 et commence alors la longue route commune du seul couple que comptera le corps du Personnel Civil Des Foyers (PCDF).


Ses 37 années de Marine se partagent entre l'Aéronavale (BAN Kouribga, Agadir, Lann-Bihoué) et surtout l'Ecole des Assistants de Foyer dont elle sera la directrice de 1965 à 1977,



1948 - 1951
Ecole des Armuriers aux Bormettes (Var).
1951 - fin 1952
Ecole des radios et des détecteurs à Porquerolles (Var).
1952 - 1956
BAN Khouribga (Maroc), les années difficiles de l'indépendance.
1956 - 1960
BAN Agadir - Tremblement de terre - Création d'un lycée à la base pour les enfants rescapés et non rapatriés.
15 juin 1960
Retour en France, à Lann-Bihoué, avec la 56S, l'école du personnel volant.
1960 - 1965
Lann-Bihoué - Mise en route du "grand" Foyer, qui inspirera ceux de Nîmes et de Landivisiau. A partir de 1962, la DPMM sépare le ménage Vene et dorénavant Madame Verne fera cavalier seul.
1965
La DPMM décide de mettre l'Ecole des Assistants de Foyer dans ses propres murs. Madame Verne, qui n'a jamais cessé d'enseigner (école élémentaire pour les marins des croiseurs quand elle est aux Bormettes et les marins des BAN, avec les aumôniers et les scientifiques du contingent) reçoit la mission de former les Assistants du contingent, les Assistants militaires qui rentrent dans la carrière et les brevetés supérieurs.
1965 - 1971
Instllation et fonctionnement de l'école au Dépôt des Equipages de Toulon (Var)..
1971
Regroupement avec les autres écoles de la III° Région Maritime au Centre d'Instruction Naval de Saint-Mandrier (Var).
1971 - 1977
Madme Verne devient Chef de la Division "Foyers", le Foyer du CIN étant par sa nature, l'école d'application idéale pour les élèves ASFOY.
12 août 1977
Madame Verne prend la direction du Foyer des Equipages de la Flotte et du Club Sportif et Artistique des Armées de l'arrondissement de la Marine à Rochefort.
1er avril 1983
Madame Verne quitte le service actif pour une retraite bien méritée qui la conduira des terres charentaises aux terres provençales et trouve la paix le 3 novembre 1997.


En hommage à son action, le mardi 8 décembre 1998, fut inaugurée devant le Foyer du CIN St-Mandrier une plaque commémorative "Théâtre de verdure Marthe Verne".